Accueil > Article

Metallica - Hardwired... To SelfdestructImage (2016)

Pistes :

Disque 1 :

01. Hardwired
02. Atlas, Rise!
03. Now That We’re Dead
04. Moth Into Flame
05. Dream No More
06. Halo On Fire

Disque 2 :

01. Confusion
02. ManUNkind
03. Here Comes Revenge
04. Am I Savage?
05. Murder One
06. Spit Out The Bone

Musiciens :

James Hetfield (guitare, chant) - Kirk Hammett (guitare) - Robert Trujillo (basse) - Lars Ulrich (batterie)

Chronique :

Pas moins de huit longues années se sont écoulées depuis la sortie de Death Magnetic, sommes toute plutôt réussi. Entre temps les Horsemen n’ont pas chômé. Voyez, en 2011, ils sortent un disque noir extrêmement controversé avec Lou Reed (Lulu) puis ils enchaînent les projets dont un concert en Antarctique en décembre 2013. Metallica n’a donc jamais vraiment disparu.

Toujours énervé voire révolté - peut-être plus que jamais sur ces 25 dernières années - Metallica nomme son dixième album Hardwired… To Self-Destruct, mots tous droits sortis de la plume acerbe de James Hetfield. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce double album aux énormes cavalcades mélodiques (chansons souvent entre 6 et 8 minutes) sonne comme une renaissance trash de l’une des figures de proue du genre. A quatre mains, James et Lars ont quasi écrit et composé à eux seuls ce disque absolument pachydermique à la production démentielle, Hammett venant déposer ses soli parfois inspirés, parfois stéréotypés, Tujillo alignant sa basse un poil timide.

Ce qui saute aux yeux et surtout aux oreilles, c’est la monstrueuse forme vocale de James Hetfield, puissant, enragé, dévastateur même. Il mène ces furieuses chevauchées mélodiques tambour battant, lâchant ses paroles apocalyptiques avec une verve démoniaque et un souffle de Titan. La batterie de Lars encadre et propulse ce trash metal qui empreinte parfois ses armes à Black Sabbath et Iron Maiden. Aucune concession, pas même une once de trêve, les Mets propulsent violemment le premier des deux disques avec une suite pachydermique : « Hardwired » et son riff épileptique, « Atlas, Rise » et son solo façon Iron Maiden, « Now That We’re Dead » ou encore « Dream No More ». Le deuxième disque est un poil moins bien équilibré mais tient le pavé, surchauffant à nouveau les riffs et offrant un bel hommage (le clip de « Murder One » à voir absolument !) à Lemmy de Motorhëad. La cinquantaine passée, les Mets ne perdent pas la rage, pire encore, ils la répandent comme une traînée de poudre.

Note Rocklegends : 3½ /5

Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


WeatheringThe Far FieldBig BalloonPlates CouturesHeavy MetaHangMowingHamburg Demonstrations

DERNIERS AJOUTS


Interview - 24.04.2017Armorica - 25.02.2017Elysee Montmartre - 23.01.2017Stereolux - 18.11.2016Arena - 07.11.2016Festival Insolent 2016La Carene - 23.10.2016Foals, Massive Attack, Last Shadow Puppets, ...

ALEATOIRES


City Sun Eater in the River of LightFight For Your MindWhite Blood CellsRage Against The MachineRumoursMusik From Big PinkLa Carène - 20.10.2009Regeneration

SORTIES DU MOIS


7 avril

Talma Suns – Wide-Eyed (Kütu Records)
Cold War Kids – L.A. Divine
The Big Moon – Love In The 4th Dimension
Splashh – Waiting a Lifetime
Father John Misty – Pure Comedy
Guided by Voices – August By Cake
San Fermin – Belong
The New Pornographers – Whiteout Conditions
Timber Timbre – Sincerely, Future Pollution
Happyness – Write In
Fujiya & Miyagi – Fujiya & Miyagi
Future Islands – The Far Field
Shadowgraphs – Venomous Blossoms

14 avril

Doug Tuttle – Peace Potato (Trouble In Mind Records)
Oiseaux-Tempête – AL-‘AN ! (And Your Night Is Your Shadow; A Fairy Tale Of Piece Of Land To Make Our Dreams)

21 avril

Maxïmo Park – Risk To Exist
The Black Angels – Death Song
Ron Sexsmith – The Last Rider
Woods – Love is Love
Joe Goddard (Hot Chip) – Electric Lines
Peter Von Poehl – Sympathetic Magic

28 avril

BNQT – Volume 1
Colin Stetson – All This I Do For Glory
Mark Lanegan Band – Gargoyle
The New Year – Snow
Kasabian – For Crying Out Loud
Juliana Hatfield – Pussycat
Mew – Visuals
Feist – Pleasure

5 mai

Blondie – Pollinator
Mac DeMarco – This Old Dog
Nightlands – I Can Feel The Night Around Me
Pond – The Weather
At The Drive-In – in·ter a·li·a
Bonnie ‘Prince’ Billy – Best Troubador
Nick Cave & The Bad Seeds – Lovely Creatures: The Best Of Nick Cave & The Bad Seeds 1984 -2014
The Afghan Whigs – In Spades
Niandra Lades – Night Funeral (Kütu Records)

12 mai

Diagrams – Dorothy
Girlpool – Powerplant
Will Stratton – Rosewood Almanac

19 mai


Alex G – Rocket
Wavves – You’re Welcome
The Mountain Goats – Goths
Do Make Say Think – Stubborn Persistent Illusions

26 mai

New Order – NOMC15 live

ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

ROCKLEGENDS SOUTIENT


Hellfest

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration