Accueil > Article

Tommy Bolin - TeaserImage (1975)

Pistes:

1. Grind
2. Homeward Strut
3. Dreamer
4. Savannah Woman
5. Teaser
6. People, People
7. Marching Power
8. Wild Dogs
9. Lotus



Musiciens:

Tommy Bolin (guitare, claviers, piano, chant) - David Foster (claviers, piano) - Jaff Porcaro (batterie) - Prairie Prince (batterie) - Glenn Hughes (basse) - Phil Collins (percussions) - Jan Hammer (claviers, batterie) - ...

Critique:

Tommy Bolin, un an avant sa mort tragique par abus de substances destructrices, est un jeune artiste, de moins de 25 ans, talentueux et déjà très expérimenté. Si son nom ne parle pas comme celui d'un Hendrix ou d'un Clapton, le jeune homme a montré des influences et des aptitudes qui le positionnent dans la lignée de ces grands noms de la guitare.

En se lançant dans une carrière solo, assez éphémère (il décèdera en 1976, après son second disque...), Bolin s'est déjà créé un style, son style! Ce guitariste, aux sonorités particulières, puisa dans le blues, le hard, le rock bien sûr, mais aussi le jazz, les essences de chaque musique pour élaborer le mix parfait. Son passage dans le James Gang, ses jams avec Billy Cobham lui ont très vite apporté expérience et maturité... sans parler du remplacement de Ritchie Blackmore au sein de Deep Purple pour l'album Come Taste The Band et la tournée consécutive.

Teaser est déjà une première réussite. Bolin joue de la guitare, et chante tout au long de l'enregistrement. Une voix pas forcément franche, légèrement retravaillée, une guitare qui ne balançe pas tous les effets qu'il a sous sa pédale, ou des solos dévastateurs qui sont souvent synonyme de Deep Purple. Non, Tommy Bolin prend son temps, pose son style, et joue de l'éclectisme. C'est donc dans la modestie la plus totale, que Bolin entame Teaser par "The Grind", déjà l'un des premiers morceaux intéressants de cet album. Un concentré de jazz et de rock, guitare et piano à l'appui. De la fusion jazz-rock, il en usera sur quasiment tout l'album, avec déjà le deuxième titre, "Homeward Strut", instrumentale diabolique, tout comme "Marching Powder" qui reçoit le soutien de Jan Hammer aux claviers (ca sent le jazz-rock de Jeff Beck, sur Blow By Blow, sorti la même année...).

Parmi les meilleurs titres, "Dreamer" est une superbe ballade chargée d'une émotion électrique, que le chant de Tommy Bolin (façon John Lennon) fait vibrer au rythme du piano et d'un magnifique solo de guitare... Juste après, le morceau funky de l'album, "Savannah Woman", est l'un des meilleurs titres, qui se termine sur une prouesse funky, et un solo éclatant de Tommy Bolin. Ca permet de juger de la finesse de son jeu. D'autres titres comme "Teaser" ou "Wild Dogs" sont plus orientés hard rock, une autre des cordes de l'arc de Tommy. Du superbe boulot sur ce premier opus!

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Dätcha MandalaColoresLotta Sea LiceAs You WereProphets Of RageConcrete And GoldColossusThe Road Part 1

DERNIERS AJOUTS


Epicerie Moderne - 17.11.2017Avel Vor - 11.11.2017U Arena - 22.10.2017Le Novomax - 19.10.2017Le Mas Des Escaravatiers - 22.07.2017Festival des Vieilles Charrues - 15.07.2017Rock Werchter - 30.06.2017Stade de France - 07.09.2017

ALEATOIRES


1987You Have No Idea What You're Getting Yourself IntoAutomatic For The PeopleConey Island BabyNuclear DaydreamTexas Flood19 99Too Though To Die

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration