Accueil > Article

Wolf Parade - Apologies To The Queen MaryImage (2005)

Pistes :

1. You Are a Runner and I Am My Father's Son
2. Modern World
3. Grounds For Divorce
4. We Built Another World
5. Fancy Claps
6. Same Ghost Every Night
7. Shine a Light
8. Dear Sons and Daughters of Hungry Ghosts
9. I'll Believe in Anything
10. It's a Curse
11. Dinner Bells
12. This Heart's on Fire

Musiciens :

Spencer Krug (claviers, chant) - Tim Kingsbury (guitare) - Hadji Bakara (claviers) - Arlen Thompson (batterie)

Critique :

Wolf Parade est un groupe montréalais qui est surtout connu pour avoir fait la première partie de Arcade Fire, la nouvelle sensation de la scène montréalaise, à plusieurs reprises. C'est d'ailleurs dans ce contexte que je les ai découverts en avril 2005.

Après 2 mini albums, voilà que le groupe nous offre son premier album complet, un disque très attendu dans la scène alternative, autant à Montréal qu'ailleurs en Amérique. Le groupe tire ses influences de David Bowie, des Pixies et de Modest Mouse. Parmi leurs contemporains, on peut les comparer à Franz Ferdinand et évidemment à The Arcade Fire. J'ai même entendu Gorillaz à travers la structure de la première pièce, « You Are A Runner And I Am My Father's Son ». Après avoir attiré l'attention de Isaac Brock de Modest Mouse, Wolf Parade a été amené chez l'étiquette Sub Pop par le gérant de ce groupe américain très créatif. Finalement, Brock a réalisé ce premier essai pour les nouveaux venus. Une des particularités du groupe est qu'il alterne presque parfaitement le chant entre Dan Boeckner, le guitariste, et Spencer Krug, le claviériste. Hadji Bakara (claviers et électronique) et Arlen Thompson (batterie) viennent compléter le quatuor.

Il faut aussi noter la présence de Tim Kingsbury de Arcade Fire sur 2 pièces à la guitare et sur 1 à la basse. Même si je n'avais pas été totalement renversé par leur performance sur scène, je dois dire que je m'étais créé de fortes attentes vis-à-vis cet album. Donc, la première écoute m'a laissé sur mon appétit. Il faut dire qu'il s'agit du genre d'album qu'on doit écouter à plusieurs reprises pour pouvoir l'apprécier à sa juste valeur. Je ne me suis donc pas découragé et l'ai réécouté plusieurs fois pour finalement découvrir un des albums les plus créatifs de 2005. Il y a bien certaines sonorités que je n'arrive pas à apprécier totalement: parfois la voix, parfois le clavier et parfois la rythmique un peu particulière. Mais, une fois les opinions personnelles mises de côté, c'est un album extrêmement solide qu'on peut entendre avec Apologies To The Queen Mary. Bizarrement, malgré des mélodies souvent très accrocheuses, je n'ai pas l'impression qu'il s'agit d'un album pop qui plaira à un vaste public. Peu de chansons sont aussi accrocheuses que ce que nous a offert Arcade Fire jusqu'à maintenant, sauf peut-être l'excellente « Shine A Light » et « It's A Curse ». Pour les amateurs de musique originale et différente, Wolf Parade est un choix judicieux. Avec eux, la continuité du succès de la scène alternative montréalaise est assurée.

Richard Dion - Musicomania

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


City MusicThis Old DogIn SpadesWeatheringThe Far FieldBig BalloonPlates CouturesHeavy Meta

DERNIERS AJOUTS


Interview - 24.04.2017Armorica - 25.02.2017Elysee Montmartre - 23.01.2017Stereolux - 18.11.2016Arena - 07.11.2016Festival Insolent 2016La Carene - 23.10.2016Foals, Massive Attack, Last Shadow Puppets, ...

ALEATOIRES


Seven TurnsCheap thrillsRascalizeLust For LifeGrizzly - Ca Cest Vraiment MoiLive On The King Biscuit FloweFestival Rock En SeineDressed To Kill

SORTIES DU MOIS


7 avril

Talma Suns – Wide-Eyed (Kütu Records)
Cold War Kids – L.A. Divine
The Big Moon – Love In The 4th Dimension
Splashh – Waiting a Lifetime
Father John Misty – Pure Comedy
Guided by Voices – August By Cake
San Fermin – Belong
The New Pornographers – Whiteout Conditions
Timber Timbre – Sincerely, Future Pollution
Happyness – Write In
Fujiya & Miyagi – Fujiya & Miyagi
Future Islands – The Far Field
Shadowgraphs – Venomous Blossoms

14 avril

Doug Tuttle – Peace Potato (Trouble In Mind Records)
Oiseaux-Tempête – AL-‘AN ! (And Your Night Is Your Shadow; A Fairy Tale Of Piece Of Land To Make Our Dreams)

21 avril

Maxïmo Park – Risk To Exist
The Black Angels – Death Song
Ron Sexsmith – The Last Rider
Woods – Love is Love
Joe Goddard (Hot Chip) – Electric Lines
Peter Von Poehl – Sympathetic Magic

28 avril

BNQT – Volume 1
Colin Stetson – All This I Do For Glory
Mark Lanegan Band – Gargoyle
The New Year – Snow
Kasabian – For Crying Out Loud
Juliana Hatfield – Pussycat
Mew – Visuals
Feist – Pleasure

5 mai

Blondie – Pollinator
Mac DeMarco – This Old Dog
Nightlands – I Can Feel The Night Around Me
Pond – The Weather
At The Drive-In – in·ter a·li·a
Bonnie ‘Prince’ Billy – Best Troubador
Nick Cave & The Bad Seeds – Lovely Creatures: The Best Of Nick Cave & The Bad Seeds 1984 -2014
The Afghan Whigs – In Spades
Niandra Lades – Night Funeral (Kütu Records)

12 mai

Diagrams – Dorothy
Girlpool – Powerplant
Will Stratton – Rosewood Almanac

19 mai


Alex G – Rocket
Wavves – You’re Welcome
The Mountain Goats – Goths
Do Make Say Think – Stubborn Persistent Illusions

26 mai

New Order – NOMC15 live

ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration