Accueil > Article

Robert Plant - Musik Hall - RennesImage (2005)Anthologique


Crédit photo :

Hervé LE GALL Cinquième Nuit

Robert Plant au Musik Hall à Rennes

Commentaire :

Robert Plant, l'un des plus grands chanteurs, l'un des plus grands frontmen que l'histoire du rock ait connu. Leader légendaire des Led Zeppelin, performer incroyable, Robert Plant s'est lancé, depuis le début des années 80 et la fin des « Dirigeables », dans une carrière solo très personnelle (et inégale): du rock enluminé de quelques couleurs orientales...
2005, c'est l'année de la sortie de son dernier album en date, Mightly Rearranger, salué par toutes les critiques, renouant avec le grand rock n' roll. Accompagné depuis quelques années des Strange Sensation, Plant fait un petit tour de France qui l'amène jusqu'au Musik Hall de Rennes le samedi 12 novembre 2005.

Entrée en matière 20h30, dans une salle de concert tout ce qu'il y a de plus classique, perdue au milieu du parc des expos de Rennes. Le public rentre tranquillement, il y a encore de la place, les bières coulent déjà à flot depuis plusieurs dizaines de minutes.

Th' Legendary Shack*Shakers! What the matter?

Pour ouvrir le spectacle, déboulent comme une horde de malades échappés de l'asile, Th' Legendary Shack*Shakers... 30 minutes de « musique » jouée à 300 km/h, une vitesse hallucinante! Un mix de musique irlandaise, de musique de saloon, de punk, balancé avec un son crado (qui donne peur pour la suite...) par 4 tarés dont un chanteur qui tient la palme (crachats sur le public, arrachage de poil sur le torse), une demi heure de folie... mais rien à comprendre!

The Man Who Save The World... « Robert Plant! »

Il est 21h30, le groupe monte sur scène, deux guitaristes, un batteur, un clavier, un bassiste (et contrebassiste)... suit derrière, sous un déluge de lumières et de couleurs, Robert Plant très soft, gracieux, il lance l'assaut avec un morceau de son dernier opus « Tin Pan Van Valley »... le moment de vérité arrive…: sa voix? Quelle voix! De mémoire de concerts, je n'ai jamais vu une voix aussi fluide aussi claire, au delà de mes espérances... ce qui effaçait rapidement mes craintes d'un vieillissement ennuyeux de ses cordes vocales. Sa voix est effectivement un peu changée, mais pas moins bonne pour autant. Elle évolue dans un registre légèrement différent, un timbre de velours, moins strident que dans les 70's.
A la fin du premier morceau, l'ovation se fait grande (mais pas à la hauteur de l'homme…), Robert jette quelques mots dans un très bon français puis le groupe entame « Shine It All Around », le single de son nouvel album, très bonne chanson d'ailleurs. Les premiers riffs acides pointent le bout de leur nez sur « Back Dog » que Robert offre chaleureusement au public sans amertume, tandis que les foules se déchaînent devant ce premier titre d'anthologie de Led Zep. Une version très personnalisée, à la sauce Strange Sensation, comme les reprises suivantes d'ailleurs… Un peu plus loin, le groupe nous gratifie d'ailleurs de « Going To California », à en pleurer tellement l'acoustique est bonne, la voix gavée d'une émotion partagée… de l'art avec un grand A. Mon plus grand moment ce soir là…

Le concert prend alors une dimension très rock, alternant de véritables moments de folie musicale (les Strange Sensation sont d'excellents musiciens… leur batteur est hallucinant !). Plant n'a pas beaucoup perdu de sa verve, de ses attitudes de chanteur de rock. C'est un artiste qui dégage sympathie, respect, simplicité, humour… on le sent heureux d'être là. A la fin du concert, il quitte la scène assez rapidement, avant de revenir pour deux morceaux dont le final en apothéose avec « Whole Lotta Love » repris en coeur par un public bousculé par les guitares déchaînées… On en sort sous le charme. « Putain, ce mec est énorme ! ».

Jean Jean

Set List :

Tin Pan Van Valley
Shine it All Around
Black Dog
Freedom Fries
Darkness Darkness
Going To California
Another Tribe
Four Sticks
Thank You
Hey Joe
Gallows Pole
Takamba
When The Levee Breaks
The Enchanter
Whole Lotta Love

Musiciens :

Robert Plant (chant) - John Baggott (claviers, moog) - Clive Dreamer (batterie) - Justin Adams (guitare) - Skin Tyson (guitare) - Billy Fuller (basse)

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Little Dark AgeAmour Chien FouAmor FatiDtcha MandalaColoresLotta Sea LiceAs You WereProphets Of Rage

DERNIERS AJOUTS


La Carene - 17.02.2018Interview - 29.11.2017Interview - 13.12.2017AccorHotels Arena - 03.12.2017Cabaret Vauban - 29.11.2017La Carene - 22.11.2017Black Sheep - 18.11.2017Epicerie Moderne - 17.11.2017

ALEATOIRES


Lex HivesUse Your Illusion I & IIParanoidGet Yer Ya-Ya's Out Dark HorseJust Enough Education To PerfoJailbreakJoe Satriani

SORTIES DU MOIS


12 janvier 2018

Black Rebel Motorcycle Cub – Wrong Creatures

Shame – Songs Of Praise

Panda Bear – A Day With the Homies EP

 

19 janvier 2018

The Go! Team – Semicircle

tUnE-yArDs – I can feel you creep into my private life

The Limiñanas – Twisting the Shadow People

Porches – The House

Strand of Oaks – Harder Love 12-Inch

They Might Be Giants – I Like Fun

 

26 janvier 2018

Django Django – Marble Skies

No Age – Snares Like A Haircut

Calexico – The Thread That Keeps Us

Turin Brakes – Invisible Storm

Nils Frahm – All Melody

Ty Segall – Freedom’s Goblin

Field Music – Open Here

 

2 février 2018

Hookworms – Microshift

The Soft Moon – Criminal

WHY? – Moh Lehan Expanded

 

9 février 2018

Son Lux – Brighter Wounds

Franz Ferdinand – Always Ascending

The Wombats – Beautiful People Will Ruin Your Life

Palm – Rock Island

 

17 février

Belle and Sebastian – How to Solve Our Human Problems (ep Box Set)

Ought – Room Inside the World

The Orielles – Silver Dollar Moment

Loma – Loma

Marlon Williams – Make Way For Love

Robert Earl Thomas (Widowspeak) – Another Age

ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration