Accueil > Article

Les Insus - Arena - 07.11.2016Image (2016)

Date et lieu :

L’Arena, Brest – 7 novembre 2016

Live report :

A guichet fermé mais à chakras ouverts, Les Insus ont bougé plus de 5 000 brestôas. Pas la peine de cacher que quelques crânes dégarnis ou légèrement blanchis – on appelle ça la maturité je présume… - se sont bousculés aux portes de l’Arena pour apercevoir la reformation presque exhaustive (Corine ? chut, omerta !).

Le temps n’a pas le même impact sur les gens. Jean-Louis est frais, sautillant, Louis est drôle et relax, Kolinka est comme un gamin, il respire, il crache (beaucoup !), il balance des valises de baguettes en l’air. Bref, Les Insus arrivent pied au plancher et mains sur le manche pour deux heures de riffs juvéniles qui pilent les tympans mais, bordel, quelle énergie ! Qui a dit vieux ? Rien n’est perdu, ni la voix d’Aubert, ni les solis furax de Bertignac, ni la frappe lourde mais technique de Richard, bien épaulés par Aleksander Angelov, discret bassiste.

La première salve est foudroyante, « Crache Ton Venin », « Hygiaphone », « Dans Ton Lit », « Fait Divers », les guibolles s’emballent, le air-guitar est de mise dans le public chauffé à blanc. Bien sûr, ce répertoire est presque (trop) connu sur le bout des doigts, on en aura bouffé dans le mariage à tata, dans la boîte du Mélo à Guip’ (hein ?), dans les booms de gosses… mais il n’empêche, live, c’est bestial. Quelques jeux de lumière épurés en fond, deux-trois amplis qui traînent pour les guitounes, c’est surtout des camtars de hits que Les Insus ont débarqués : « Argent Trop Cher » explose toujours les sens, « La Bombe Humaine » résonne malheureusement trop de nos jours, « Cendrillon » n’a rien du conte de fée et Bertignac y triture la SG. Au coin du feu, formation resserrée, le groupe se mue en trio acoustique pour deux chansons (« Le Silence » et « Oublie Ca ») magistralement interprétées entre potos, heureux et sincères. A n’en pas douter, les deux frangins se sont manqués durant toutes ses années. Un peu plus loin, pour clôturer définitivement les débats (ici les sondages ne se seraient pas trumpés…), Les Insus évoquent comme prémices « New York Avec Toi » et convoquent, s’il vous plait, « Un Autre Monde » dans une version survoltée.

Dernières cartouches pour deux rappels, « Ca (C’est Vraiment Toi) » ou encore « Tu Vas Me Manquer » et les étoiles mythiques du rock hexagonale, jeunes sexagénaires, tirent leur révérences. High voltage rock & roll.

Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


WeatheringThe Far FieldBig BalloonPlates CouturesHeavy MetaHangMowingHamburg Demonstrations

DERNIERS AJOUTS


Interview - 24.04.2017Armorica - 25.02.2017Elysee Montmartre - 23.01.2017Stereolux - 18.11.2016Arena - 07.11.2016Festival Insolent 2016La Carene - 23.10.2016Foals, Massive Attack, Last Shadow Puppets, ...

ALEATOIRES


Out Of ExileBluefingerHors NormeIn Time To VoicesLive Shit: Binge And PurgeReady An' WillingL'Odyssée Du RockDistrit Line

SORTIES DU MOIS


7 avril

Talma Suns – Wide-Eyed (Kütu Records)
Cold War Kids – L.A. Divine
The Big Moon – Love In The 4th Dimension
Splashh – Waiting a Lifetime
Father John Misty – Pure Comedy
Guided by Voices – August By Cake
San Fermin – Belong
The New Pornographers – Whiteout Conditions
Timber Timbre – Sincerely, Future Pollution
Happyness – Write In
Fujiya & Miyagi – Fujiya & Miyagi
Future Islands – The Far Field
Shadowgraphs – Venomous Blossoms

14 avril

Doug Tuttle – Peace Potato (Trouble In Mind Records)
Oiseaux-Tempête – AL-‘AN ! (And Your Night Is Your Shadow; A Fairy Tale Of Piece Of Land To Make Our Dreams)

21 avril

Maxïmo Park – Risk To Exist
The Black Angels – Death Song
Ron Sexsmith – The Last Rider
Woods – Love is Love
Joe Goddard (Hot Chip) – Electric Lines
Peter Von Poehl – Sympathetic Magic

28 avril

BNQT – Volume 1
Colin Stetson – All This I Do For Glory
Mark Lanegan Band – Gargoyle
The New Year – Snow
Kasabian – For Crying Out Loud
Juliana Hatfield – Pussycat
Mew – Visuals
Feist – Pleasure

5 mai

Blondie – Pollinator
Mac DeMarco – This Old Dog
Nightlands – I Can Feel The Night Around Me
Pond – The Weather
At The Drive-In – in·ter a·li·a
Bonnie ‘Prince’ Billy – Best Troubador
Nick Cave & The Bad Seeds – Lovely Creatures: The Best Of Nick Cave & The Bad Seeds 1984 -2014
The Afghan Whigs – In Spades
Niandra Lades – Night Funeral (Kütu Records)

12 mai

Diagrams – Dorothy
Girlpool – Powerplant
Will Stratton – Rosewood Almanac

19 mai


Alex G – Rocket
Wavves – You’re Welcome
The Mountain Goats – Goths
Do Make Say Think – Stubborn Persistent Illusions

26 mai

New Order – NOMC15 live

ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

ROCKLEGENDS SOUTIENT


Hellfest

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration