Accueil > Article

Counting Crows - Saturday Nights, Sunday MorningsImage (2008)

Pistes :

1. 1492
2. Hanging Tree
3. Angeles
4. Sundays
5. Insignificant
6. Cowboys
7. Washington Square
8. On Almost Any Sunday Morning
9. When I Dream of Michelangelo
10. Anyone But You
11. You Can't Count on Me
12. Ballet d'Or
13. On a Tuesday in Amsterdam Long Ago
14. Come Around

Musiciens :

Adam Duritz (piano, chant) - Charles Gillingham (Piano, Organ, Harmonica) - Dan Vickrey ( guitare, banjo) - David Immergluck (guitar, mandoline, basse) - David Bryson (guitare) - Jim Bogios (batterie)

Critique :

Six années de passées et plus rien à espérer ? Hard Candy, sorti en 2002 était un bon album… mais peut-être trop effacé, comme une bonne partie de la carrière du groupe. Une carrière en filigrane, un groupe relativement discret et une popularité peu développée. Qui peut n'enorgueillir de citer plus d'un titre des Counting Crows (« Mr Jones » en l'occurrence…) ? Certainement peu de gens. Mais on n'a jamais dit (ou alors un soir d'alcoolémie élevée) que popularité était synonyme de talent et d'importance. Non, les Counting Crows sont au dessus de ça. D'ailleurs, peu de médias relayent la sortie de cinquième album… miraculé et miraculeux.

Saturday Nights, Sunday Mornings, deux moments différents, qui marquent clairement deux esprits séparés dans le disque. Le samedi soir sonne la fougue (la claque rock n' rollesque dès « 1492 »), la sueur (« Hanging Tree »), le blues fiévreux (« Los Angeles », « Sundays »), le rock émotionnel (« Insignificant »), l'urgence et le déchaînement (« Cowboys »). Le dimanche matin, aspirine en prime, sonne le feu de cheminée (« Washington Square »), le réveil amoureux (« Anything But You »), les regrets (« You Can't Count On Me »), la guitare sur la plage (« When I Dream Of Michelangelo »). Mais sur toutes ces tranches de vie, le chant extrêmement émouvant d'Adam Duritz fait mouche ! Une sorte de main de fer dans un gant de velours… une voix qui s'adapte totalement et joue même un rôle prépondérant dans la réussite de ce Saturday Nights, Sunday Mornings.

Et si c'était le meilleur album des Counting Crows ?

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Boarding House ReachL'OiseleurFrancis TroubleRare BirdsThe End Of The F***ing WorldWP2Little Dark AgeAmour Chien Fou

DERNIERS AJOUTS


La Carene - 17.04.2018La Carne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018The Bowery BallroomLa Carene - 17.02.2018Interview - 29.11.2017Interview - 13.12.2017AccorHotels Arena - 03.12.2017

ALEATOIRES


Hombre LoboBrothersUkulele SongsLive Frogs Set 1The Smashing PumpkinsThe Color And The ShapeThe Joshua TreeNouveau Rock N' Roll Fran

SORTIES DU MOIS


12 janvier 2018

Black Rebel Motorcycle Cub – Wrong Creatures

Shame – Songs Of Praise

Panda Bear – A Day With the Homies EP

 

19 janvier 2018

The Go! Team – Semicircle

tUnE-yArDs – I can feel you creep into my private life

The Limiñanas – Twisting the Shadow People

Porches – The House

Strand of Oaks – Harder Love 12-Inch

They Might Be Giants – I Like Fun

 

26 janvier 2018

Django Django – Marble Skies

No Age – Snares Like A Haircut

Calexico – The Thread That Keeps Us

Turin Brakes – Invisible Storm

Nils Frahm – All Melody

Ty Segall – Freedom’s Goblin

Field Music – Open Here

 

2 février 2018

Hookworms – Microshift

The Soft Moon – Criminal

WHY? – Moh Lehan Expanded

 

9 février 2018

Son Lux – Brighter Wounds

Franz Ferdinand – Always Ascending

The Wombats – Beautiful People Will Ruin Your Life

Palm – Rock Island

 

17 février

Belle and Sebastian – How to Solve Our Human Problems (ep Box Set)

Ought – Room Inside the World

The Orielles – Silver Dollar Moment

Loma – Loma

Marlon Williams – Make Way For Love

Robert Earl Thomas (Widowspeak) – Another Age

ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration