Accueil > Article

The Who - Live At LeedsImage (1970)Incontournable

Pistes :

1. Heaven And Hell
2. I Can't Explain
3. Fortune Teller
4. Tattoo
5. Young Man Blues
6. Substitute
7. Happy Jack
8. I'm A Boy
9. A Quick One, While He's Away
10. Amazing Journey / Sparks
11. Summertime Blues
12. Shakin' All Over
13. My Generation
14. Magic Bus

Musiciens :

Roger Daltrey (chant) - Pete Townshend (guitare) - John Entwistle (basse) - Keith Moon (batterie)

Critique :

Sorti pour la première fois en 1970, dans une version 6 titres seulement, ce Live At Leeds des Who a vite fait de se faire la réputation de « Meilleur Live Rock de tous les temps! ». Pour pondérer un peu ces propos, Live At Leeds fait en effet partie de la prestigieuse catégorie des meilleurs lives, à laquelle Made In Japan de Deep Purple, et Get Yer Ya Ya's Out des Rolling Stones appartiennent également... Il tient d'ailleurs une place historique dans la discographie des Who, se situant entre les sorties de Tommy (1969), et de Who's Next (1971)...

En 1995, une nouvelle version étoffée voit enfin le jour, avec 14 titres incontournables du groupe... Cette édition ne fait que renforcer la puissance de ce disque, en proposant un florilège de morceaux dantesques joués avec les tripes par un groupe au sommet de son art. Globalement, dans l'esprit, Live At Leeds est un putain d'album de rock! Agressif à souhait, le son est bien plus détonnant que sur album studio. La guitare de Pete Townsend se déchaîne, se transformant pour l'occasion en une véritable machine à riffs (avec un son vraiment déchiré, comme seule la Les Paul peut offrir), et se délie en offrant une série de solos monstrueux... Roger Daltrey déchire sa mémorable prestation dans Tommy (avec une voix plutôt douce et clair à l'époque), et chante ici comme une furie, d'une voix plus écorchée. John Entwistle assomme par ses lignes de basse diaboliques, que Keith Moon ne calme guère avec son jeu rocambolesque de batteur énervé... mais quelle audace, quelle technique, quelle précision!

Démarrage en trombe avec « Heaven and Hell » et l'intro bulldozer de « Can't Explain »... les 5 premiers titres du disque, jusqu'au très hard « Young Man Blues », sonnent les cloches du rock et du hard... La suite prend des allures de meltin pot musical entre rock (« Summertime Blues » ; « My Generation ») et opéra rock (« Happy Jack » ; « I'm A Boy »…), héritage de Tommy bien sûr!

Live At Leeds reste définitivement gravé dans le marbre… il déchaîne les foules, il rend adictif…

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Heavy MetaHangMowingHamburg DemonstrationsHardwired... To SelfdestructGameshowSea Of NoiseHead Carrier

DERNIERS AJOUTS


Elysee Montmartre - 23.01.2017Stereolux - 18.11.2016Arena - 07.11.2016Festival Insolent 2016La Carene - 23.10.2016Foals, Massive Attack, Last Shadow Puppets, ...Nuits de Fourvire - 07.07.2016Rock Werchter - 03.07.2016

ALEATOIRES


Pocket Full Of KryptoniteTransformerMorrison HotelLe Monde de MLed ZeppelinSome Great RewardWest Rider Pauper Lunatic AsylumTeaser

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

ROCKLEGENDS SOUTIENT


Hellfest

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration