Accueil > Article

The Black Crowes - AmoricaImage (1994)

Pistes:

1. Gone
2. Conspiracy
3. High Head Blues
4. Cursed Diamond
5. Nonfiction
6. She Gave Good Sunflower
7. P. 25 London
8. Ballad in Urgency
9. Wiser Time
10. Downtown Money Waster
11. Descending

Musiciens :

Chris Robinson (harmonica, chant) - Rich Robinson (guitare) - Johnny Colt (basse) - Eric Bobo (percussions) - Marc Ford (guitare) - Steve German (batterie) - Eddie Harsch (claviers)…

Critique:

Troisième album des Black Crowes, et surtout successeur de The Southern Harmony And Musical Companion, Amorica était peut-être attendu au tournant, et avait la tâche difficile de succéder à l'album ultime du groupe.

Arpentant une nouvelle fois les routes impénétrables du vieux rock sudiste (sur les traces des frangins Allman), les Black Crowes perpétuent la tradition rock n' roll des années 70. Les corbeaux confirment aussi leur style Stonien (ou parfois emprunté aux Faces) et dominé par une voix admirable, véritable réincarnation d'un Rod Steward des grands jours (du temps des Faces d'ailleurs…).

Amorica prolonge sur la lancée des deux premiers, avec un peu plus d'insistance sur le côté groovy. Les riffs et rythmiques de titres comme « Gone » ou « High Head Blues » sont assez funky et renforcés par l'Orgue Hammond ou le Wurlitzer de Eddie Harsch. Chris Robinson, dont le chant est absolument édifiant, renforce le sentiment de tristesse dans ses textes et son interprétation. Tout ceci allant de pair avec l'extrême beauté de compositions comme « Nonfiction » ou « Wiser Time » pour ne citer qu'elles. Les guitares de Rich Robinson et Marc Ford vibrent et transpirent de riffs profonds. Sans aucun doute avec le single « Conspiracy » ou la rock n' rollesque « She Gave Good Sunflower », tant la production que la musique soutiennent largement la comparaison avec leur précédent chef d'oeuvre.

Au milieu des années 90, les Black Crowes jouent une musique unique, décalée mais moderne. Avec seulement trois essais studio à leur actif, les américains semblent avoir un lourd passif, et avoir traversé les époques avec une authenticité à toute épreuve… mais il n'en est rien, Shake Your Money Maker, leur premier disque, n'a que 4 petites années. Exceptionnel Black Crowes.

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Amor FatiDtcha MandalaColoresLotta Sea LiceAs You WereProphets Of RageConcrete And GoldColossus

DERNIERS AJOUTS


Interview - 13.12.2017AccorHotels Arena - 03.12.2017Cabaret Vauban - 29.11.2017La Carene - 22.11.2017Black Sheep - 18.11.2017Epicerie Moderne - 17.11.2017Avel Vor - 11.11.2017U Arena - 22.10.2017

ALEATOIRES


Le Liberté - 29.01.2010AnimalismNeon BibleThe Motion PictureThe Velvet UndergroundBlack OrpheusLet It ReignSinging Saw

SORTIES DU MOIS


12 janvier 2018

Black Rebel Motorcycle Cub – Wrong Creatures

Shame – Songs Of Praise

Panda Bear – A Day With the Homies EP

 

19 janvier 2018

The Go! Team – Semicircle

tUnE-yArDs – I can feel you creep into my private life

The Limiñanas – Twisting the Shadow People

Porches – The House

Strand of Oaks – Harder Love 12-Inch

They Might Be Giants – I Like Fun

 

26 janvier 2018

Django Django – Marble Skies

No Age – Snares Like A Haircut

Calexico – The Thread That Keeps Us

Turin Brakes – Invisible Storm

Nils Frahm – All Melody

Ty Segall – Freedom’s Goblin

Field Music – Open Here

 

2 février 2018

Hookworms – Microshift

The Soft Moon – Criminal

WHY? – Moh Lehan Expanded

 

9 février 2018

Son Lux – Brighter Wounds

Franz Ferdinand – Always Ascending

The Wombats – Beautiful People Will Ruin Your Life

Palm – Rock Island

 

17 février

Belle and Sebastian – How to Solve Our Human Problems (ep Box Set)

Ought – Room Inside the World

The Orielles – Silver Dollar Moment

Loma – Loma

Marlon Williams – Make Way For Love

Robert Earl Thomas (Widowspeak) – Another Age

ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration