Accueil > Article

Prophets Of Rage - Prophets Of RageImage (2017)

Pistes :

 

01. Radical Eyes

02. Unfuck The World

03. Legalize Me

04. Living On The 110

05. The Counteroffensive

06. Hail To The Chief

07. Take Me Higher

08. Strength In Numbers

09. Fired A Shot

10. Who Owns Who

11. Hands Up

12. Smashit

 

Musiciens :

 

Tom Morello (guitare) - Brad Wilk (batterie) - Tim Commerford (basse) - Chuck D (chant) - B-Real (chant) - DJ Lord (platines).  

 

Chronique :

 

Voilà le synopsis. Le point tendu, l’étoile rouge en fond, aucun doute. Prophets Of rage est un groupe autoproclamé contestataire né en réaction à la campagne présidentielle de 2016, sur un terreau de rage et sur les cendres encore chaudes d’un Rage Against The Machine presque impossible à reformer (Zack De La Rocha oblige…). Tom Morello, Brad Wilk et Tim Commerford sont donc aidés par Chuck D (Public Ennemy), B-Real (Cypress Hill) et DJ Lord (Public Ennemy) pour échafauder le plan anti-Trump.  

 

Après Audioslave aux atours pop, les ex-RATM ont encore assez de jus pour lancer un nouveau supergroup, cette fois bien plus proche de leurs racines fusion. Riffs heavy, gimmicks baraqués, solos en tension et hip hop corpulent, ce menu entrée-plat-dessert est dans la lignée de leur tournée mondiale : une continuité à peine voilée du projet RATM. Cette palanquée de riffs en mitraillette renvoie donc légitimement aux heures de gloire des californiens, on se prend à rêver les yeux fermés de la suite de The Battle Of Los Angeles. Car « Radical Eyes », « Unfuck The World », « Living On The 110 » et « Hail To The Thief » sont de cette trempe. Tant pis pour les mécréants. 

 

Alors bien sûr, le disque dégueule d’énergie et envoie de la bûche, la production est brute, monstrueuse et l’alchimie fonctionne bien. Ne serait-ce qu’entre les voix alternantes des deux frontmen. Et objectivement, bouder son plaisir serait aussi con que d’allumer une clope avant l’amour tant Morello – qui n’a toujours rien d’un joueur de bilboquet - actionne encore la machine à riffs péremptoires, tant cette section rythmique est groovy et fracassante (« Who Owns Who »), tant B-Real et Chuck D prennent leur panard. 

 

Mais ce projet honorable frôle bien trop la ligne jaune pour dévoiler une identité propre et provoquer une amnésie rétrograde… salutaire (Zack, où est tu ?). Et cette chronique schizophrénique prouve bien les sentiments parfois paradoxaux à l’écoute des Prophets Of Rage. Donc ? Démerdez-vous.

 

Note Rocklegends : 3 /5

 

Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Little Dark AgeAmour Chien FouAmor FatiDätcha MandalaColoresLotta Sea LiceAs You WereProphets Of Rage

DERNIERS AJOUTS


La Carene - 17.02.2018Interview - 29.11.2017Interview - 13.12.2017AccorHotels Arena - 03.12.2017Cabaret Vauban - 29.11.2017La Carene - 22.11.2017Black Sheep - 18.11.2017Epicerie Moderne - 17.11.2017

ALEATOIRES


White CrossesMissing... Presumed Having A GFirt Impressions Of EarthThe Whole LoveVieux Freres - Partie 1Led ZeppelinFire And WaterLibertad

SORTIES DU MOIS


12 janvier 2018

Black Rebel Motorcycle Cub – Wrong Creatures

Shame – Songs Of Praise

Panda Bear – A Day With the Homies EP

 

19 janvier 2018

The Go! Team – Semicircle

tUnE-yArDs – I can feel you creep into my private life

The Limiñanas – Twisting the Shadow People

Porches – The House

Strand of Oaks – Harder Love 12-Inch

They Might Be Giants – I Like Fun

 

26 janvier 2018

Django Django – Marble Skies

No Age – Snares Like A Haircut

Calexico – The Thread That Keeps Us

Turin Brakes – Invisible Storm

Nils Frahm – All Melody

Ty Segall – Freedom’s Goblin

Field Music – Open Here

 

2 février 2018

Hookworms – Microshift

The Soft Moon – Criminal

WHY? – Moh Lehan Expanded

 

9 février 2018

Son Lux – Brighter Wounds

Franz Ferdinand – Always Ascending

The Wombats – Beautiful People Will Ruin Your Life

Palm – Rock Island

 

17 février

Belle and Sebastian – How to Solve Our Human Problems (ep Box Set)

Ought – Room Inside the World

The Orielles – Silver Dollar Moment

Loma – Loma

Marlon Williams – Make Way For Love

Robert Earl Thomas (Widowspeak) – Another Age

ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration