Accueil > Article

Pixies - Head CarrierImage (2016)

Pistes :

01. Head Carrier
02. Classic Masher
03. Baal’s Back
04. Might As Well Be Gone
05. Oona
06. Talent
07. Tenement Song
08. Bel Esprit
09. All I Think About Now
10. Um Chagga Lagga
11. Plaster Of Paris
12. All The Saints

Musiciens :

Black Francis (guitare, chant) - Joey Santiago (guitare) - David Lovering (batterie) – Paz Lenchantin (basse)

Chronique :

Remettre les Pixies sur pattes en 2004, c’est une chose. Mais il fallait un paquet de burnes grosses comme des boulets pour se risquer à donner une suite à leur discographie parfaite. Car à la fin des années 80 et au début des années 90, le groupe a sorti quatre albums cultes dont l’inébranlable Doolitle.

Mais, derrière ses airs d’expert-comptable proche de la retraite – costard trop grand, lunettes et plus un poil sur la caillasse – Black Francis a rameuté sa troupe pour une cure de jouvence. Head Carrier est tendu comme un string, serré comme un étau, 12 morceaux bazardés en 33 minutes montre en main. Les Pixies reviennent à un rock assez brut et juvénile avec une part d’innocence. Comme si l’arrivée de Paz Lenchantin à la basse avait donné un nouveau souffle, une nouvelle identité : celle de l’alchimie d’un groupe retrouvé. Peu de groupes ont d’ailleurs réussi leur come-back avec un disque qui tient la marée (Indie Cindy, assemblage d’EP, mis à part), les Pixies l’ont fait. « Head Carrier », premier morceau éponyme est même une vraie réussite avec sa basse pachydermique, son riff de fonte et sa guitare acérée. Une claque, l’une des seules à proprement dite. Mais l’album alterne souvent les bonnes mélodies pop puissantes (« Might As Weel Be Gone », « Oone », « Tenement Song ») et les déflagrations punks (« Baal’s Back », « Um Chagga Lagga ») avec Black qui s’époumone à en crever. En plus de redonner une basse consistante aux Pixies, Paz Lenchantin s’harmonise très bien vocalement avec Franck Black, ce qui ramène à l’une des marques de fabrique des bostoniens. L’équilibre est retrouvé, l’honneur est sauf.

Dans sa chronique d’Head Carrier dans Rock & Folk, Stan Cuesta concluait « Les spécialistes vont faire la fine bouche, comme d’habitude. On les emmerde, comme d’habitude. ». Le point de vue se défend. La bonne nouvelle, c’est qu’on est en phase.

Note Rocklegends :  3½ /5

Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Lotta Sea LiceAs You WereProphets Of RageConcrete And GoldColossusThe Road Part 1VillainsDeath Express

DERNIERS AJOUTS


Le Novomax - 19.10.2017Le Mas Des Escaravatiers - 22.07.2017Festival des Vieilles Charrues - 15.07.2017Rock Werchter - 30.06.2017Stade de France - 07.09.2017Rock Werchter - 29.06.2017Interview - 24.04.2017Armorica - 25.02.2017

ALEATOIRES


The Alternative To Love3Live On The King Biscuit FloweBuckcherrySol InvictusDeath ExpressPull The PinOk Computer

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration