Accueil > Article

Nada Surf - Festival Polyrock - 04.10.2008Image (2008)


Crédit photo :

Doudou

Nada Surf au Festival Polyrock

Date et lieu :

Festival Polyrock, Salle Saint Ernel - Landerneau - 04.10.2008











Commentaires :

Très populaire dans l'hexagone et francophile jusqu'au bout des cordes, Nada Surf en pleine tournée Européenne passait par le Festival Polyrock de Landerneau (près de Brest), trois jours avant d'envahir l'Olympia. A l'affiche du festival, ce soir là, La Phaze, Hilight Tribe, Le Peuple de l'Herbe et Nada Surf.

Après le passage assez pêchu mais peu original de La Phaze, le trio New Yorkais entre en scène, accompagné de leur co-producteur Louis Lino aux claviers. Malgré une salle peu prédisposée à l'acoustique d'un concert (le son souffre de résonnances pas forcément bienvenues), l'arrivée de Nada Surf est marquée par un son assez clair et massif. La salle est maintenant comble (environ 2000 festivaliers) et l'accueil chaleureux pour des New Yorkais toujours sourire aux lèvres.

Si beaucoup connaissent Nada Surf pour l'inévitable « Popular », le trio a démontré au fil de ses trois derniers albums en date (Let Go, A Weight Is A Gift et Lucky) une véritable aptitude à composer des titres pop aux mélodies immédiates et dont la simplicité n'a d'égal que la luminosité. Pour ceux qui pouvaient donc croire à un set lisse et sans surprise, Nada Surf, après plus de 15 ans d'existence, a répondu présent sur tous les tableaux. Pendant près d'une heure et demi, les américains alternent sans faute de goût quelques unes des perles, principalement issues de leurs trois derniers disques. Pop mélodieuse et raffinée (« Inside Of Love », « See These Bones », « Concrete Bed », « What Is Your Secret »), pop hypnotique et sidérale (« Killian's Red », « Treading Water » …) et power pop-rock (« High Speed Soul », « No QuickFix », « Happy Kid », « Whose Authority »…), tout y est pour enlever le public certes hétéroclite (ado, rastas, junkies, fans, …) mais à priori convaincu. Sans rancune ni complexe, Nada Surf dépoussière quelques vieux titres couillus avant de faire sonner « Popular » dont ils confirment « avoir toujours autant de plaisir à le jouer ». Ca c'est bon !

Matthew Caws impressionne par la netteté et la régularité de sa voix, parfois soutenue par les choeurs de Daniel Lorca, le bassiste posé sur sa chaise (peut-être blessé à la jambe ?), clope au bec. Ira Elliot donne l'impulsion et le coup de fouet ad hoc derrière les fûts… putain d'batteur.

Le rappel du groupe confirme une setlist de goût et parfaitement maîtrisée… La brillantissime « Blonde On Blonde » introduit le rappel, toute en subtilité. Une version enflammée du single « Always Love » incendie le public qui finira par s'égosiller sur l'ultime titre, « Fuck It ». Conquis, ravi et heureux. Que demande le peuple ?

Des mecs bien ces New Yorkais…

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


City MusicThis Old DogIn SpadesWeatheringThe Far FieldBig BalloonPlates CouturesHeavy Meta

DERNIERS AJOUTS


Le Mas Des Escaravatiers - 22.02.2017Festival des Vieilles Charrues - 15.07.2017Rock Werchter - 30.06.2017Stade de France - 07.09.2017Rock Werchter - 29.06.2017Interview - 24.04.2017Armorica - 25.02.2017Elysee Montmartre - 23.01.2017

ALEATOIRES


The WeirdnessLa Carene - 19.02.2016Them ChangesArena - 07.11.2016Singing SawWishHypnotizeComme Je Suis

SORTIES DU MOIS


7 avril

Talma Suns – Wide-Eyed (Kütu Records)
Cold War Kids – L.A. Divine
The Big Moon – Love In The 4th Dimension
Splashh – Waiting a Lifetime
Father John Misty – Pure Comedy
Guided by Voices – August By Cake
San Fermin – Belong
The New Pornographers – Whiteout Conditions
Timber Timbre – Sincerely, Future Pollution
Happyness – Write In
Fujiya & Miyagi – Fujiya & Miyagi
Future Islands – The Far Field
Shadowgraphs – Venomous Blossoms

14 avril

Doug Tuttle – Peace Potato (Trouble In Mind Records)
Oiseaux-Tempête – AL-‘AN ! (And Your Night Is Your Shadow; A Fairy Tale Of Piece Of Land To Make Our Dreams)

21 avril

Maxïmo Park – Risk To Exist
The Black Angels – Death Song
Ron Sexsmith – The Last Rider
Woods – Love is Love
Joe Goddard (Hot Chip) – Electric Lines
Peter Von Poehl – Sympathetic Magic

28 avril

BNQT – Volume 1
Colin Stetson – All This I Do For Glory
Mark Lanegan Band – Gargoyle
The New Year – Snow
Kasabian – For Crying Out Loud
Juliana Hatfield – Pussycat
Mew – Visuals
Feist – Pleasure

5 mai

Blondie – Pollinator
Mac DeMarco – This Old Dog
Nightlands – I Can Feel The Night Around Me
Pond – The Weather
At The Drive-In – in·ter a·li·a
Bonnie ‘Prince’ Billy – Best Troubador
Nick Cave & The Bad Seeds – Lovely Creatures: The Best Of Nick Cave & The Bad Seeds 1984 -2014
The Afghan Whigs – In Spades
Niandra Lades – Night Funeral (Kütu Records)

12 mai

Diagrams – Dorothy
Girlpool – Powerplant
Will Stratton – Rosewood Almanac

19 mai


Alex G – Rocket
Wavves – You’re Welcome
The Mountain Goats – Goths
Do Make Say Think – Stubborn Persistent Illusions

26 mai

New Order – NOMC15 live

ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration