Accueil > Article

Last Train - Avel Vor - 11.11.2017Image (2017)

Date et lieu :

 

Avel Vor, Plougastel – le 11 novembre 2017

 

Live report :

 

Sortir de là avec les joues et le derrière en feu mais le sourire jusqu’aux oreilles, c’est un peu maso non ? Prendre une telle branlée par des mômes de 20 barreaux, c’est presque indécent. Récit d’une soirée à perdre haleine…

 

Pour info, une demi-douzaine d’huîtres, un petit blanc et deux verres de Pommard (it’s only rock & roll ?) ouvrent au final aussi bien les chakras qu’une bière éventée à moitié coupée et un club sandwich. Tentez l’expérience, c’est saisissant ! Du coup, quand on arrive, les briochains de Rosaire sont sur scène, fiers de jouer leur rock classique et efficace. Ça manque encore de charisme et d’identité, pourtant les gamins moulinent et se jettent dans la bataille.

 

En parlant de charisme, Wicked fait monter le niveau d’un cran et le power trio zeppelinien local n’économise aucun gimmick. Riffs et solos nerveux, breaks agressifs et basses vrombissantes. Ça joue, ça rock, ça roll. On est loin de l’oisiveté mais on regrette un poil plus de personnalité tant cette vénération des Hendrix, Led Zeppelin et, plus récemment, des Black Keys se fait omniprésente.

 

22h30, la petite foule (400 autochtones environ) s’est légèrement densifiée. Les lumières s’éteignent et les presque minots débarquent. En moins d’une minute, on comprend immédiatement qu’on ne joue plus dans la même cour. Les jeux de lumière, la puissance hypnotique et le mur du son ! Last Train s’empare de la scène et occupe l’espace avec de la bouteille. Aussi jeunes qu’ils soient, les quatre alsaciens se targuent tout de même d’avoir démarré leurs premières dates il y a plus de 1200 jours ! Ça forge le caractère, le gosier et la maîtrise scénique. Accrochez-vous bien, on tient là un putain de groupe de rock frenchie ! Des musiciens qui ont compris l’essence même du live : cracher du riff dans tous les coins, ralentir les tempos, remonter en flèche et jouer sur les atmosphères (magnifique « Jane ») avec une technique irréprochable. Le roller coaster musical ! Les mecs à la console et aux lumières font aussi des merveilles, réglés aux petits oignons (sans la soupe…) et donnant du corps à cette douzaine de titres iconiques. A l’image de Jean-Noël et de sa voix tailladée, l’énergie est absolument démente. 

 

Le final sur « Fragile » synthétise cette haute densité électrique, ballade ultime, posée puis enlevée… Last Train casse la barraque et crève l’écran. Bonsoir Madame.  

 

Jean

 

Setlist :

 

01. Frédéric Chopin - Nocturne Op9 No2

02. Weathering

03. Cold Fever

04. Dropped By The Doves

05. Jane

06. House on the Moon

07. One Side Road

08. Golden Songs

09. Time

10. Leaving You Now

11. Fire

12. Way Out

 

Rappel :

 

13. Fragile

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Anthem Of The Peaceful ArmyJassbustersGood DayFor EverMichael Nau & The Mighty ThreadRaise VibrationCoup De GraceMove Through The Down

DERNIERS AJOUTS


Le Quartz - 27.10.2018Rock Werchter - 08.07.2018Festival des Vieilles Charrues - 19.07.2018Rock Werchter - 07.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018La Carene - 17.04.2018La Carčne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018

ALEATOIRES


Recorded Live2010 In RockMusic For MenApocalypticaMorning PhaseHors NormeAladin SaneRock En Seine - 20.08.2008

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration