Accueil > Article

Kevin Morby - Stereolux - 18.11.2016Image (2016)

Date et lieu :

Stereolux, Nantes – 18 novembre 2016

Live report :

Lancé dans une tournée d’une poignée de dates, Kevin Morby passait par un soir d’automne pluvieux et venteux au Stereolux de Nantes près des Machines de l’Île, presque au bord de la Loire. Honte sur les gens, Morby est relégué dans la petite salle, sa popularité n’atteint que 250, peut-être 300 personnes ici ce soir ? Allez au diable, les chanceux sont ici, les curieux ont bien fait, les connaisseurs aussi. Ce soir Kevin Morby et son groupe ont livré un grand concert. Un concert toute en maîtrise, toute en délicatesse où l’élégance croise la folie ou l’équilibre est parfait. Le néo-californien panache les ambiances, joue sur les émotions et lâche souvent les chevaux, n’hésitant pas à se détacher allègrement de ses versions studios pour se lancer dans de grandes embardées électriques.

Formidablement bien entouré (dont la brillante guitariste Meg Duffy), il égrène librement les chansons de son merveilleux dernier album et quelques pépites de deux précédents. Très vite, le concert prend des allures de grande célébration rock, rappelant à Donald Trump (fuck off !) ce que sont les grandes valeurs du rêve américain : tout est possible, do it yourself, n’oublie jamais le psychédélisme et lâche tes putains de chevaux ! Accroché à sa Fender Jaguar, l’ex-Woods débite des mélodies délicates qui ne s’endorment jamais et qui ouvrent de belles perspectives. Toute la poésie musicale qui jonche ses albums (« Singing Saw », « Cut Me Down », « Destroyer », « All Of My Life ») n’empêchent pas l’électricité et l’énergie nécessaires (« I have Been To The Mountain », « Dorothy »). C’est une claque, un mec sapé comme un banquier des années 50 - moustache en moins, tignasse en plus - n’a pas le droit de balancer la sauce comme ça, c’est, j’imagine, interdit par le code monétaire et financier. Mais pour nous, mieux vaut l’adrénaline aux agios, ça fait moins mal. C’est quand le prochain rendez-vous ?

Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Boarding House ReachL'OiseleurFrancis TroubleRare BirdsThe End Of The F***ing WorldWP2Little Dark AgeAmour Chien Fou

DERNIERS AJOUTS


La Carene - 17.04.2018La Carčne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018The Bowery BallroomLa Carene - 17.02.2018Interview - 29.11.2017Interview - 13.12.2017AccorHotels Arena - 03.12.2017

ALEATOIRES


Sticky FingersStereolux - 18.11.2016Steven Tyler et AerosmithLysandreRockfarmersVoltaOne Nation Under A GrooveFrom Here To Eternity

SORTIES DU MOIS


12 janvier 2018

Black Rebel Motorcycle Cub – Wrong Creatures

Shame – Songs Of Praise

Panda Bear – A Day With the Homies EP

 

19 janvier 2018

The Go! Team – Semicircle

tUnE-yArDs – I can feel you creep into my private life

The Limiñanas – Twisting the Shadow People

Porches – The House

Strand of Oaks – Harder Love 12-Inch

They Might Be Giants – I Like Fun

 

26 janvier 2018

Django Django – Marble Skies

No Age – Snares Like A Haircut

Calexico – The Thread That Keeps Us

Turin Brakes – Invisible Storm

Nils Frahm – All Melody

Ty Segall – Freedom’s Goblin

Field Music – Open Here

 

2 février 2018

Hookworms – Microshift

The Soft Moon – Criminal

WHY? – Moh Lehan Expanded

 

9 février 2018

Son Lux – Brighter Wounds

Franz Ferdinand – Always Ascending

The Wombats – Beautiful People Will Ruin Your Life

Palm – Rock Island

 

17 février

Belle and Sebastian – How to Solve Our Human Problems (ep Box Set)

Ought – Room Inside the World

The Orielles – Silver Dollar Moment

Loma – Loma

Marlon Williams – Make Way For Love

Robert Earl Thomas (Widowspeak) – Another Age

ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration