Accueil > Article

Eiffel - Cabaret Vauban - 19.12.2009Image (2009)

Crédit Photo :

Hervé LE GALL Cinquième Nuit

Date et lieu :

Cabaret Vauban, Brest - 19 décembre 2009

Commentaires :

Un soir au Cabaret Vauban. Ce soir, 19 décembre 2009, une soirée au goût un peu spécial peut-être. Les manteaux neigeux ont recouvert les campagnes bretonnes, bousculant au passage les transports mais pourtant Eiffel est là, au complet et à l'heure. Crevé peut-être, Romain Humeau nous confiait dans une interview avant le concert le gros coup de fatigue, mais pleinement heureux de boucler cette pré tournée quasi sold out chaque soir, ici-même au Vauban . Du bonheur pour le groupe qui aime cette salle autant que nous, Estelle Humeau confirmant que le « Vauban est notre salle préférée en France » avec beaucoup de sincérité. Il n'en fallait pas plus pour flatter mon ego légèrement gonflé d'une passion presque chauvine pour cette ville et cette salle.

Bref, après des mois de tourmente où le groupe n'en savait pas des masses sur son avenir, A Tout Moment est enfin sorti, accompagné de son single déjà culte cette année « A Tout Moment La Rue ». Romain et Estelle ont retrouvé Nicolas Courret membre originel d'Eiffel à la batterie et Nicolas Bonnière à la guitare. Pour avoir assisté à une partie des balances, on s'était déjà fait à l'idée que le groupe n'était pas venu ici pour enfiler des perles.

Acte 1: Le folk timide…

Première partie… 20h pétante, Julien Pras débarque seul, guitare à la pogne, pour chanter son folk soft avec un répertoire composé de petites ritournelles sympas. Le type a de la voix et sait jouer de la gratte. Malheureusement, Julien Pras est un peu trop timide et peinerait presque à se faire entendre. Pourtant, le jeune homme n'a pas froid aux yeux et reprend seul un monument de l'histoire du rock avec « Starman » de David Bowie. Beau moment.

Acte 2 : Le rock abrasif…

Quelques minutes plus tard, Eiffel entre en scène devant un Vauban ras la gueule et déjà en surchauffe. Les premières mesures donnent déjà le ton, le groupe est souriant et le public au taquet. « Minouche » entame superbement le set avec une version à rallonge. S'en suivent quelques sévères déflagrations dont « Le Coeur Australie » et le duo magique de Tandoori « Saoul » et « Ma Part D'ombre ». Une pluie de riffs s'abat sans retenue sur les murs du Vauban qui en tremblent encore. Tout au long d'un set sans temps mort, Eiffel jonglera avec brio et sans difficulté entre la pop, le rock, le garage et le punk. Car c'est aussi l'une des forces du groupe, un répertoire varié, inondé d'influences et une palanquée de titres forts qui restent indéfiniment en tête. Superbe « Tu Vois Loin », tubesque « A Tout Moment La Rue », magique « Sous Ton Aile », furieuse « Inverse-Moi ». Indéniablement, Romain et les siens en ont dans la hotte à cadeaux pour distribuer du bonheur en bon Père-Noël a un public aussi secoué qu'émerveillé.

L'alchimie a définitivement pris entre les quatre musiciens, heureux de jouer dans un quatuor qui fait corps. Nicolas Courret et Estelle assurent rigoureusement la section rythmique, Nicolas Bonnière triture sa guitare pour en sortir un éventail de sons tantôt bruitistes, tantôt atmosphériques tantôt foudroyants. Quant à Romain, il est en place, monstrueux même ce soir. Derrière sa guitare, il donne de la voix comme un mort de faim, habité par ses textes et sa propre mise en scène qu'il théatralise. Puissant, rageur… frissonant. « Sombre » sonne la fin d'un concert rutilant.

Eiffel remonte sur scène peu après pour deux rappels, le premier avec l'idéale reprise des Stooges « Search & Destroy » et l'incontournable « Hype » avant de conclure définitivement sur la magnifique « Je Voudrais Pas Crever » de Boris Vian avec Estelle aux claviers.

Un concert chaud bouillant dont le seul petit bémol viendra d'un son un poil trop fort rendant de temps à autre brouillon quelques mélodies… Mais cela ne change rien au fait qu'Eiffel est un putain de groupe de live.

Jean Jean


Setlist :

Minouche
Le Coeur Australie
Il Pleut Des Cordes
Saoul
Ma Part d'Ombre
Tu Vois Loin
Mort J'Appelle
A Tout Moment La Rue
Sous Ton Aile
Je M'Obstine
Bigger Than The Biggest
Dispersés
Ma Blonde
Inverse-Moi
Sombre

Rappel 1 :

Search & Destroy (Stooges Cover)
Hype

Rappel 2 :

Je Voudrais Pas Crever

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Anthem Of The Peaceful ArmyJassbustersGood DayFor EverMichael Nau & The Mighty ThreadRaise VibrationCoup De GraceMove Through The Down

DERNIERS AJOUTS


Le Quartz - 27.10.2018Rock Werchter - 08.07.2018Festival des Vieilles Charrues - 19.07.2018Rock Werchter - 07.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018La Carene - 17.04.2018La Carne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018

ALEATOIRES


ElephantDiesel And DustIn RockBoy KingLa Gaite Lyrique - 26.09.2013Seven TurnsFestival des Vieilles Charrues - 19.07.2018The Wall

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration